La ferme auberge

Le mas des faïsses est une belle bâtisse en pierre du XVIIIè siècle.

Situé dans les Cévennes Ardéchoises, à 5 km de Largentière, il est planté au milieu d'un domaine de 10 ha composé de jardins mêlant, agrément, productions végétales, et vergers multiples : figuiers, oliviers, abricotiers, pêchers….

Sa terrasse ombragée ou sa grande salle commune vous accueillent en toute sérénité.

Galerie photos - vidéos

Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos

La passion dans vos assiettes

Il ne faut pas perdre de vue que le Mas des faïsses est avant tout une exploitation agricole engagée dans une démarche de développement durable. C'est ce qui lui vaut de se prévaloir du terme de "ferme-auberge".

Conformément au cahier des charges des fermes-auberges, le Mas des faïsses vous assure une majorité de produits issus de sa production ainsi qu'une "vraie" cuisine.

Yvette (jardinière) et Robert (cuisinier) sont deux passionnés : les cultures sont étonnamment diversifiées et les menus en sont d'autant plus originaux.

Avec ses nombreuses spécialités bio-végétariennes, le mas des faïsses comblera bien évidemment tous les adeptes du végétarisme ou végétalisme, mais aussi tous ceux que l’on qualifie maintenant de « fléxitariens », c'est-à-dire ceux qui désirent diminuer la proportion de viande dans leur alimentation, mais qui bien souvent ne savent pas trop comment s’y prendre.

Il est fini le temps du végétarisme des ascètes, celui des carottes à l’eau avec du riz blanc…  Le mas des faïsses vous propose de découvrir un végétarisme « flamboyant » où le beau, le bon et le bio font le plus réussi des ménages à trois…

Pour ceux qui voudraient partager le menu des pensionnaires, Yvette et Robert seront ravis de vous accueillir le soir, avec réservation préalable au plus tard le matin même. Dans ces conditions, le menu est à 27 €, vin et café compris.

Exemples de plats proposés en fonction des saisons :

Les carottes glacées au citron et leur sorbet romarin

la salade de lentilles aux menthes

la galette de betterave et sa purée au coing

La fricassée d'aubergine et châtaignes à la tomate sur un lit de sarasin

Les azukis à la chilienne

le fondant aux poires et aux amandes

.... sans oublier les pâtes fraîches maison, les autres pâtisseries et sorbets maison et bien entendu, quand la saison s'y prête, les désormais célèbres salades de fleurs.

Pour les déshérités de l'alimentation :

Parce que se nourrir doit rester un plaisir, la grande diversité de production et la connaissance de leurs produits font qu'Yvette et Robert sont à même d'accueillir ceux pour qui il est quasiment impossible de manger en dehors de chez eux

Régimes sans gluten, sans protéines de lait ...

N'hésitez pas à les prévenir et à leur faire part de vos difficultés ou allergies, ils feront l'impossible pour vous satisfaire.